Jardin

Comment se protéger du pollen au printemps ?

Les pollens exposent à des allergies qui interviennent périodiquement, notamment au printemps lors de la floraison. Le pollen peut être inoffensif chez certaines personnes et provoquer des gênes chez d’autres. Également appelée pollinose, cette sensibilité aux grains des plantes à fleurs se manifeste par une rhinite et une conjonctivite allergique qui peuvent altérer la santé. Si vous êtes sujet aux cas précités au contact du pollen, nous vous montrons comment vous en protéger pendant le printemps en France.

Les types de pollen et d’allergie

Le pollen consiste en des grains qu’on retrouve principalement sur des plantes à fleurs. Ceux-ci sont transportés de fleur en fleur par des insectes comme les abeilles ou dispersés par le vent à des dizaines de kilomètres depuis leur source. On en recense donc différents types regroupés par groupe de famille :

  • Les graminées,
  • Les fagales,
  • Les cupressacées
  • Les oléacées
  • Les salicacées
  • Les herbacées

Ces différents éléments sont responsables des allergies au pollen. De ce fait, lorsque la personne qui en est sensible rentre en contact avec l’allergène, elle développe des hypersensibilités. On relève parmi les symptômes, des éternuements, des démangeaisons aux yeux, le nez bouché, des symptômes liés au rhume des foins, etc. L’allergie au pollen peut également donner cas à d’autres anomalies telles qu’un asthme allergique, une urticaire, ou encore un choc anaphylactique avec un risque plus élevé pour la santé.

Il existe par ailleurs deux différents types d’allergies aux pollens. Ceux-ci sont classés en fonction d’un calendrier des allergies et selon leur cadence. Il s’agit dans un premier temps d’allergie au pollen saisonnière. Celui-ci survient à certaines périodes de l’année, au moment de la pollinisation de certaines espèces en France. Dans un second temps, il y a l’allergie au pollen pérenne qui intervient toute l’année.

Comment se mettre à l’abri du pollen au printemps ?

Marre du nez qui coule et des yeux qui piquent au printemps ? Il existe des astuces pour rendre votre quotidien plus agréable en cette période de l’année.

Se protéger chez soi

Du fait que l’on passe suffisamment de temps dans la maison, il est nécessaire de prendre en compte les mesures ci-après :

  • Aérez brièvement vos pièces pour éviter l’entrée des allergènes
  • Fermez l’accès de votre chambre aux animaux et éviter d’y mettre des plantes
  • Évitez les plantes d’intérieur en particulier les cactus ou le ficus
  • Recouvrez vos matelas avec des housses imperméables aux acariens
  • Nettoyez de façon régulière les sols et ôtez la poussière de vos meubles avec un chiffon humide,
  • Gardez le niveau de l’air à une température de 19-21°C, et l’humidité de l’air à 50 % maximum
  • Changez vos vêtements si vous revenez de l’extérieur et lavez vos cheveux avant de vous mettre au lit.

En respectant ces différentes consignes, vous pouvez protéger efficace contre du pollen au printemps même à l’intérieur de votre maison, pour une meilleure santé.

Se protéger à l’extérieur

Lorsque vous devez mettre les pieds hors de la maison en cette saison sensible, faites-le avec beaucoup de soin. Entre autres gestes à faire :

  • Installez un filtre à pollen à vos fenêtres et dans votre voiture
  • Évitez de sécher votre linge à l’extérieur
  • Réduisez vos sorties à l’air libre et lorsque vous sortez, mettez des lunettes de soleil qui restent collées au visage,
  • Adaptez les activités en plein air à la saison pollinique comme la pratiquer des sports indoor et bien d’autres.

Avec ces informations, vous détenez maintenant les outils adéquats pour mieux vous protéger du pollen au printemps et prendre soin de votre santé.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general