Jardin

Comment protéger les abeilles du froid ?

Les abeilles sont des insectes dont l’élevage en ruches comporte beaucoup d’intérêts. Ainsi, vu la liste non exhaustive de leurs bienfaits, il convient donc de leur assurer une bonne protection en termes de longévité et de productivité. Pour leur mise en valeur et les bienfaits de leurs présences, un environnement digne et un cadre protecteur sont bien nécessaires.

Nous allons donc voir dans cet article, le rôle des abeilles et les moyens que nous avons pour les protéger, plus particulièrement du froid.

L’importance des abeilles et l’enjeu de leur présence

Les abeilles donnent de la vitalité aux plantes, surtout celles à fleurs. Elles facilitent la pollinisation de ces dernières. Ceci peut donc avoisiner 80 % de toute la flore. La pollinisation est le processus de fécondation des plantes asexuées. Lorsque les abeilles sillonnent une ferme, elles y déposent à chaque fois le dépôt des pollens ce qui favorise la fertilisation.

L’élevage des abeilles encore connu sous le nom professionnel d’apiculture, permet ainsi la diversité des plantes. Les abeilles sont donc les premiers acteurs de la biodiversité sur la planète. Durant leur ronde quotidienne, elles butinent différentes fleurs et enrichissent ainsi la qualité du miel produit. Les saveurs sont également variées. Ce miel succulent à des vertus multiples pour l’organisme.

Dans certaines circonstances, pour des besoins en nutritions naturelles et bio, le miel est utilisé en lieu et place du sucre. Le miel est également utilisé comme ingrédients dans la fabrication des produits cosmétiques. C’est une substance dont la consommation permet de renforcer la mémoire intellectuelle et de renforcer l’immunité corporelle.

Avoir une ruche dans chez soi

Avoir dans son jardin une ruche est un moyen pratique pour domestiquer les abeilles et en tirer profit. La ruche permet de fournir de l’abri aux abeilles qui, aujourd’hui, sont devenues des espèces en voie de disparition. Par la pollinisation, les abeilles assurent la survie des fleurs dans le jardin. Par exemple, la pollinisation des abeilles assure une bonne productivité des pommiers, des amandiers et bien d’autres.

En colonisant ce nouvel abri, les abeilles issues de la ruche attaquent d’autres insectes susceptibles de détruire la culture du jardin. Elles les tuent souvent pour leurs larves. La ruche chez soi permet également d’observer et d’apprécier le mode de vie des abeilles. Il est tout de même important d’installer le nid d’abeille à bonne distance de l’espace de vie.

Choix des plantes polénisantes

La protection des abeilles est une mesure salutaire qui passe par certains actes simples, mais porter qu’il faut poser. Parmi ces actes, l’accent peut être mis sur la plantation d’arbres polénisantes. Les avoirs à proximité dans votre jardin, évite à ces merveilleux insectes de parcourir de longues distances pour se nourrir. Cela aura plus d’impact dès qu’ils auraient pris possession de la ruche installée.

Puisque les deux nourritures fondamentales des abeilles sont le pollen et le nectar, le choix des plantes polénisantes est pour elles, une mesure de sécurité alimentaire. Pour atteindre cet objectif, certaines plantes peuvent être recommandées notamment : le châtaignier, les agrumes, les cistes, l’amandier, l’olivier, etc.

Dans la gestion de l’apiculture, le choix des plantes polénisantes n’est pas une option. C’est une sorte d’obligation pour pouvoir obtenir en amont du miel de qualité sans risquer de compromettre la survie de la colonie. En effet, le contrôle de ce territoire de nourriture devient l’une des missions des abeilles aillant élu domicile dans le nid.

En définitive, la protection des abeilles est nécessaire, car, dans une condition d’insécurité, elles ne pourront pas générer de bons rendements. Voilà pourquoi, tous les éléments évoqués ici sont à prendre en compte dans leur globalité.

Protéger les abeilles du froid

Comme pour beaucoup d’espèces de la faune et la flore, la saison de l’hiver est la plus difficile pour les abeilles. Il est donc important de bien préparer les ruches pour l’hivernage car c’est la période où il y a le plus de perte. Plusieurs apiculteurs affirment qu’une perte de 20 à 40% des colonies est attendue pendant les hivers rudes. Voici quelques conseils pour protéger les abeilles et leurs ruches du froid :

  • Transférer les ruches vers une zone ensoleillée et bien drainée, protégée des vents forts ;
  • Vérifier la présence de mites pendant l’automne ;
  • Procéder à une inspection standard de la ruche et chercher la présence d’une reine nouvelle et productive. Posséder une reine jeune et en pleine forme est nécessaire pour une bonne croissance pendant l’automne et pour la survie pendant l’hiver ;
  • Créer moins de place pour les abeilles pour qu’elles aient besoin de moins d’énergie à dépenser pour chauffer leur nid ;
  • Mélanger les colonies fragiles avec les colonies solides ;
  •  Vérifier régulièrement le stock de nourriture ;
  •  Bloquer les entrées de la ruche (en particulier les entrées basses) pour que les souris et d’autres envahisseurs potentiels ne rentrent pas ;
  • Ne pas ouvrir la ruche pendant les journées très froides.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general