Bricolage

Comment corriger les défauts de peinture ?

Avec le temps ou à travers l’humidité, les défauts de peinture peuvent progressivement apparaître. Ils ont généralement pour cause une mauvaise préparation du support, une application mal faite, un mauvais choix de peinture ou le non-respect du temps de séchage. Alors comment faire face à ces défauts ? Suivez nos conseils afin de corriger et traiter ces défauts de peinture, que ce soit sur un mur ou un plafond.

Astuces et peintures à choisir

Il existe différentes sortes de défauts de peinture et leur correction dépend de leur type. Voici quelques astuces, pour la rénovation de vos murs, à appliquer dans les cas suivants :

  • La coulure (surplus de peinture)

Pour régler ce genre de défaut, il suffit de lisser avec une spatule si la peinture n’est pas sèche. Au cas contraire, essayer de gratter les coulures, puis poncez le mur ou le plafond afin de l’aplanir avec du papier de verre. Ensuite, enlevez les particules de poussière à l’aide d’une brosse, puis repeignez le mur.

  • Le farinage (les peintures trop diluées)

Ces genres de peinture tombent en poussière au fil du temps, il faut alors les décaper et les reprendre, pour une totale rénovation.

  • Les craquelures de peinture

Elles se produisent à cause des usures ou quand la peinture n’est pas adéquate avec son support. Ce défaut n’a malheureusement pas de solution. Il faut alors poncer et repeindre votre mur ou votre plafond.

  • Les cloques (humidité sur le support)

Vous les remarquerez pour la plupart sur les supports en bois. Commencez, par éliminer cette humidité, soit en luttant contre les infiltrations d’eau, soit en installant des absorbeurs d’humidité. Ensuite, décapez avec un pistolet à air chaud ou un décapant chimique. Enfin, attendez que vos murs sèchent bien, puis repeignez.

Pour vos prochaines peintures, utilisez une peinture microporeuse spéciale humidité. Vous pouvez aussi traiter vos murs avec un produit anti-moisissures avant de prendre.

  • Les tâches incrustées (tache de saleté)

Dans ce cas, vous n’avez qu’à effectuer un léger ponçage du mur ou plafond, puis essuyer avec une éponge. Ensuite laissez sécher et repeignez.

  • Peinture qui s’écaille (mauvaise adhérence de la couche sur le support)

Si ce défaut concerne une petite partie de la surface peinte, décapez légèrement avec un couteau de peintre à lame large, puis poncez avec du papier de verre. Vous allez ensuite préparer correctement le support et repeindre la partie concernée. Au cas où la surface est importante, il n’y a plus qu’à tout refaire.

  • Le ternissement de la brillance de la peinture

Dans ce cas, il faut poncer légèrement, puis dépoussiérer et appliquer une couche de finition brillante.

  • L’atténuation des traces de peinture

Un pinceau ou un rouleau peut laisser des traces si vous l’appuyez trop où que vous y mettez une grande ou très petite quantité de peinture. Il faut alors poncer complètement et remettre une couche de peinture pour unifier.

En outre, pour ces imperfections, deux types de peintures sont recommandés. Il y a le rendu mat, qui met en valeur la pureté des couleurs et camoufle les petites imperfections des murs. Ensuite, le rendu satiné, qui se révèle d’une grande longévité. Son aspect brillant renvoie de la lumière et donne un effet miroir.

Quel matériel utiliser pour corriger les défauts de peinture ?

Pour la correction des défauts de peinture, il y a des matériaux qui sont indispensables. Parmi ces outils nous avons :

  • le papier de verre grain moyen et grain fin ;
  • une spatule ou couteau de peintre ;
  • des pinceaux et rouleaux ;
  • de la peinture en quantité suffisante pour votre surface ;
  • un bâton pour remuer ;
  • un bac plat, si possible avec une zone (grille ou autre) pour égoutter.

Pour finir vous aurez besoin de chiffons secs et propres.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general