Jardin

Sansevière : tout savoir sur cette plante

Sansevière : tout savoir sur cette plante.

La sansevière est une des plantes les plus difficilement périssables qui existent au monde. Ses feuilles, grandes et élancées, ainsi que sa texture tenace, font d’elle un végétal très réclamé dans la décoration d’intérieur. Se déclinant sous diverses couleurs tout aussi belles les unes que les autres, la sansevière a le pouvoir d’embellir vos appartements. Découvrez, ici, toutes les choses à savoir sur cette merveille de la nature.

Les différentes variétés de la sansevière

Encore connue sous l’appellation de langue de belle-mère, la sansevière dispose d’une diversité de variété.

  • La sanseviera trifasciata ou sansevière vert sombre, est la forme la plus populaire.
  • Ensuite, il y a la variété panachée ou Laurentii. Cette dernière est caractérisée par des feuilles bordées d’une coloration jaune clair.
  • La sansevière naine encore appelée Golden Hahnii. Ses feuilles étalées en cercle au niveau du collet sont larges et de petite taille.
  • La sansevière avec les feuilles cylindriques ou S. cylindrica, une des plus belles variétés. Vous le verrez souvent tresser, car il est délicat de lui imposer une forme. Elle revient toujours à sa position initiale.
  • La S. masoniana ou sansevière à feuille mouchetée est l’une des variétés les plus résistantes qui existent, car ses besoins en eau sont assez faibles.

Il existe également d’autres variétés, mais les plus populaires sont celles énumérées plus haut. C’est le cas de la :

  • sanseviera ‘Silver Flame’,
  • sanseviera kirkii ‘friend’,
  • sanseviera trofascoata ‘Black Dragon ,
  • sanseviera trifasciata ‘Bantels Sensation’ …

Comment bien entretenir cette plante ?

Pour un développement normal, la sansevière a besoin d’un apport en lumière vive, mais sans exposition directe au soleil. L’arrosage doit se faire une à deux fois par semaine, car elle ne nécessite pas beaucoup d’eau. De plus, entre deux arrosages consécutifs, prenez le soin de vérifier si la terre est bien séchée. Sinon, dispensez-vous de l’arroser.

En hiver, réduisez la fréquence des arrosages à une fois par mois. Aussi, il est fortement déconseillé de couper le bout de ses feuilles. En effet, c’est le lieu de croissance de ces dernières. Une fois supprimée, la croissance de la plante se retrouverait stoppée.

L’entretien

Une fois par mois, passez un coup d’éponge humide et propre sur les feuilles de votre sansevière. Ce faisant, vous le débarrassez de toute la poussière qu’elle aurait accumulée. Pour éviter d’endommager votre plante, n’employez aucun produit chimique pour le nettoyage. L’eau seule suffit amplement.

Dois-je faire le rempotage ?

Cette plante n’a pas vraiment besoin de rempotage. Néanmoins, chaque 4 ans, vous pouvez lui changer de pot. Cela va permettre de le recentrer et de lui procurer plus de confort. Pour cela, achetez un pot un peu plus large et un peu plus profond.

Comment bouturer et multiplier vos sansevières ?

Pour multiplier la population de sansevière, il faut procéder par division. Pour cela, ôtez la plante de son pot. Avec un couteau, coupez-la en deux tranches dans la masse. Ensuite, replantez les deux morceaux dans le même pot avec un écart de 35 cm environ ou bien mettez-les dans un contenant différent. Afin que la plaie de coupure puisse disparaitre et que la plante puisse se développer à nouveau, vous devez l’arroser au plus 3 fois par semaine pendant un mois.

Plante dépolluante

D’après certains ouvrages spécialisés dans la vulgarisation et la commercialisation des plantes, la sansevière aurait des capacités de dépollution. Selon les experts, la sansevérine trifoliée a le pouvoir de dégrader certaines toxines présentes à l’intérieur des bâtiments. De plus, cette plante agit comme un vrai charbon actif en stoppant certaines substances comme le xylène et le formaldéhyde.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general