Jardin

Quelles sont les différentes associations de jardinage ?

Développer son potager, c’est s’offrir la possibilité d’associer de nombreuses plantes dans un même espace. Si certains jardiniers préfèrent développer une seule plantation, d’autres ont l’engouement des associations de jardinage. Alors, l’association de jardinage, qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les différentes options envisageables ? Focus !

Qu’est-ce que le concept d’association de jardinage ?

Dans le but d’obtenir des récoltes de très bonne qualité, de nombreux jardiniers optent pour l’association de diverses plantes entre elles. Cette combinaison permet notamment de réduire le recours aux engrais chimiques ou les pesticides. Connu sous le terme « compagnonnage », il est question d’une technique dont la fiabilité est controversée quelques fois. Toutefois, pour réussir à profiter des résultats d’une association de jardinage, vous devez appliquer certains principes dont :

  • la réception réciproque des Apiacées ou Ombellifères ;
  • l’association des plantes légumineuses aux cucurbitacées ;
  • la séparation des plantes liliacées des plantes légumineuses.

Ce qui est encore plus intéressant en ce qui concerne l’association de jardinage, c’est qu’une bonne combinaison peut contribuer à éliminer les insectes nuisibles au potager. Principalement, il faut inclure les plantes aromatiques dans ses jardins pour un résultat beaucoup plus perceptible.

Les diverses associations de jardinage

Toutes les plantes, même lorsqu’elles se trouvent dans le même potager, peuvent ne pas faire l’objet d’une association efficace. À titre d’illustration, l’ail s’accorde par exemple avec des plantes de carottes, de tomates, de fraisiers, de betterave. Aussi, les carottes et les concombres bénéficient d’une protection optimale lorsqu’elles sont plantées près de l’aneth.

Si vous envisagez la plantation d’un basilic dans votre jardin, il est recommandé de l’associer avec de la tomate, des asperges, des poivrons ou encore des aubergines. Les piments sont aussi d’excellentes options à planter près d’un basilic. La bourrache, quant à elle, s’associe parfaitement avec des pommes de terre, des fraisiers, des choux ou des courgettes. Et vous serez bien avisé de planter la bourrache près de l’une de ces plantes, car elle empêche l’invasion des limaces, chasse les vers des tomates, puis réduit les doryphores. Sur un dernier point, la capucine permet d’éloigner les punaises qui peuvent se trouver près des plantations de courgettes et de citrouilles.

Existe-t-il des associations de jardinage à éviter ?

Comme il l’a été évoqué précédemment, toutes les plantes ne sont pas en mesure de cohabiter ensemble. Pour qu’un potager se porte à merveille, il y a certaines combinaisons qu’il faut éviter coûte que coûte. Le premier exemple est celui de la tomate. Cette dernière ne s’accorde pas avec du haricot, du concombre, de la pomme de terre, de la betterave et du chou-rave. La pomme de terre, de son côté, ne doit pas être cultivée près d’un framboisier, de la carotte, de la courge, des oignons ou du tournesol. Par contre, si vous choisissez de cultiver du fenouil dans votre jardin, il faut s’abstenir de l’associer avec de l’absinthe, de la coriandre, du carvi, du haricot ou encore de l’échalote. Pour finir, notez que l’ail ne se cultive pas à proximité des plantations de pois, de haricot, de lentille et de fève.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general