Bricolage

Pluies en Belgique et canalisations bouchées : ce qu’il faut faire

Dans le temps, la pluie était source de bonheur et de salut pour les humains et la nature. Avec ses propriétés salvatrices, l’eau de pluie est utilisée à plusieurs usages comme l’arrosage des espaces verts, lavage du linge et dans d’autres domaines pour la préservation de notre écosystème terrestre. Cependant ces dernières années ont montré que l’eau n’était pas un très bon allié lors de la saison des pluies.

Cette année en Belgique, des pluies diluviennes d’une ampleur énorme se sont abattues, faisant sonner le débat sur l’état des canalisations et les remèdes à prescrire face à ce fléau mondial que sont les inondations.

Les précipitations en Belgique

D’après le site fédéral Belge sur les changements climatiques, les précipitations ont augmenté de 9% entre le milieu du XIXe siècle et ces trente dernières années.  Alors que les printemps sont plus secs depuis les années 1990, les précipitations journalières abondent (au moins 20 mm) et montent en fréquence en été et annuellement depuis 1981. Les projections climatiques montrent qu’il y aura à l’avenir un renforcement des précipitations. En 2100, les hivers deviendraient beaucoup plus humides (selon le scénario RCP 8.5) et les étés connaîtraient une grande montée de précipitations (plus de 10 mm de précipitations parallèlement au nombre de jours).

En cette année 2021, de nouveaux déluges se sont abattus sur le territoire belge entre le 13 et le 16 du mois de juillet. Cela a provoqué plusieurs coulées de boue et des inondations sur une bonne partie sud du pays. Alors que la population n’avait pas encore fini de faire le ménage des dernières frasques pluvieuses, les intempéries se sont à nouveau déversées sur la vallée de la Meuse et plus au sud, de Namur vers la frontière française. Le porte-parole du centre de crise national, Antoine Iseux, avait précisé que les inondations des 14 et 15 juillet avaient créé une situation « sans commune mesure ». Mais les dégâts irréparables sont le nombre de vies perdues : le bilan du samedi 24 juillet faisait état de 36 morts et de sept personnes portées disparues.

C’est se dire qu’on ne s’attendait pas à de tels gravités de la situation. Il est donc primordial de savoir ce qui bloque les eaux pluvieuses et de prendre les mesures appropriées de survie. En effet, en cas de pluies abondantes les canalisations obstruées ou bouchées peuvent conduire à un débordement des eaux usées et des eaux de pluie et cela peut aggraver la situation.

Le bouchage des canalisations

Selon le responsable de l’équipe technique de la société SD Débouchage à Herstal en Belgique, un bon réseau d’assainissement est essentiel pour l’évacuation des eaux usées et pluviales du fait de leur mauvaise action sur l’environnement (mauvaises odeurs et débordements). Les fortes pluies peuvent-elles entrainer un débordement des eaux usées qui peuvent être d’origine pluviale, domestique ou industrielle.

Le blocage des canalisations peut être dû à :

  • Une obstruction des canalisations domestiques
  • Un réseau d’égouttage fissuré ou déboité
  • Un non-raccordement vers le réseau d’évacuation au tout-à-l’égout
  • Etc.

Les astuces miracles

Sans un véritable entretien, les canalisations d’eaux pluviales peuvent rapidement être bloquées à cause de glissement de feuilles dans les gouttières empêchant le bon écoulement de l’eau. Dès qu’on s’aperçoit de ce fait, il est primordial d’agir rapidement avant que le bouchon ne s’agrandisse.

Curage régulier des gouttières

Quand les feuilles sont en contact avec l’eau de pluie, elles se décomposent en formant des résidus qui obstruent les canalisations d’eau de pluie. De ce fait, il est conseillé de nettoyer fréquemment ses gouttières à l’aide de gants, de pelle, fourche ou de râteau pour permettre l’écoulement des eaux dans la canalisation

Nettoyage du regard d’eau

Les feuilles glissant dans la canalisation peuvent s’accumuler dans le regard et boucher celui-là. Pour nettoyer le regard d’eau pluvial, il faudra user d’une paire de gants en caoutchouc pour enlever les résidus présents.

Le furet

Face à des bouchons tenaces et difficiles à enlever, un furet de plus de 10 mètres de long serait l’outil idéal dans cette situation. Insérez d’abord la tige du furet par le haut de la gouttière et progressez jusqu’à rencontrer le bouchon. Ensuite, tournez la manivelle du furet jusqu’à désagrègement du bouchon. Afin de s’assurer de la réussite de l’opération, envoyez un jet d’eau dans la gouttière : si l’eau s’écoule de manière fluide, la canalisation fonctionne donc normalement.

Lisez aussi :  A quoi sert un poste à souder ?

La haute pression, une méthode de débouchage efficace.

Si l’utilisation du furet n’aboutit à aucun résultat, il faudra utiliser le débouchage à haute pression. Face aux problèmes de bouchage des tuyaux, un véhicule à curation hydraulique haute pression peut résoudre efficacement le problème. En revanche, il faudra faire appel à un professionnel de l’assainissement pour utiliser l’outil de manière convenable.

Nous avons passé en revue plusieurs astuces pour régler le problème du bouchage des canalisations d’eaux pluviales. Pour éviter de nouvelles obstructions, entretenez bien les canalisations en nettoyant régulièrement la gouttière et le regard d’eau pluviale.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general