Idées Déco, Aménagement, Bricolage Jardin
Bricolage

5 moyens d’augmenter la pression du pommeau de douche

À la fin d’une longue journée, l’un des premiers gestes qui permettent de se détendre et de se relaxer, c’est de filer sous la douche pour profiter de la douceur de l’eau. Il est donc frustrant de devoir se contenter d’une faible pression d’eau alors qu’il faut des jets plus importants pour être satisfait. Pire, un pommeau qui tourne à faible pression est un véritable handicap pour rapidement éliminer le savon ou le gel de douche, surtout les matins où il faut se dépêcher pour ne pas aller en retard au boulot. Alors, pour augmenter la pression du pommeau de douche, retrouvez ici 5 moyens efficaces. 

Avant l’installation d’un pommeau de douche ainsi que de tous les autres dispositifs de robinetterie (mélangeurs, mitigeurs cascades, thermostatiques), il est primordial de s’assurer de leur adaptabilité ou compatibilité avec le système d’eau de la maison. En effet, un robinet ou pommeau de douche à débit élevé ne peut fonctionner convenablement dans un système d’eau à faible pression. Il est donc tout à fait normal que la pression d’eau fournie soit minable. Diverses autres causes expliquent également la faiblesse de la pression du pommeau de douche. Heureusement que les alternatives suivantes vous permettront d’accroître considérablement le débit d’eau de la pomme de douche.

1. Le désencrassement du pommeau de douche 

C’est un secret de polichinelle que l’eau fournie dans les logements contient du calcaire, des sédiments et une multitude de minéraux. Ceux-ci s’accumulent au fil du temps dans la tête du pommeau de douche, voire dans les conduites d’eau. La conséquence de ce dépôt de substances dans les trous du pommeau est l’obstruction ou le blocage de sa tête qui n’émettra que de minces filets d’eau. 

Lisez aussi :  Fabriquez vous-même le bureau d'angle parfait !

Alors pour remédier à l’encrassement de la pomme de douche, nettoyez ses buses externes (en caoutchouc). Il est recommandé de frotter délicatement les buses avec une dent en brosse. Vous pouvez aussi tremper la tête du pommeau de douche dans du vinaigre blanc (dans un large récipient). Il permet de dissoudre et d’éliminer les débris accumulés dans les trous du pommeau. Au cas où la tête n’est pas retirable, remplissez un sac en plastique avec du vinaigre blanc. À l’aide d’un élastique, d’un ruban adhésif ou d’une attache à torsion, maintenez le sac autour du pommeau. Laissez passer quelques heures puis enlevez le sac. Ouvrez l’eau pour quelques minutes afin de débarrasser les buses du vinaigre blanc. 

2. La présence du régulateur ou du limiteur de débit

Pour éviter le gaspillage et réaliser des économies sur sa facture de consommation d’eau, de nombreux foyers équipent la pomme de douche d’un régulateur ou limiteur de débit. Certains dispositifs présentent d’ailleurs un régulateur intégré qui réduit le débit d’eau à moins de trois gallons par minute environ. Si le débit normal d’eau est déjà décevant, il est inutile d’avoir cet équipement qui ne fera que limiter davantage la pression du pommeau de douche. Un limiteur de débit dont les composants sont déjà défectueux ou obsolètes peut également engendrer une faible pression de l’eau qui coule lorsque vous ouvrez le pommeau de douche. 

Vous devez donc enlever le limiteur de débit pour avoir une meilleure fourniture d’eau. S’il se révèle après vérification que le régulateur est abîmé, remplacez-le par un nouveau. 

Lisez aussi :  Rénover son escalier en bois

3. La fermeture (partielle) de la valve à eau ou du robinet d’arrêt

problèmes douche

Souvent, on pense à tort que la faible pression d’eau est directement en lien avec la pomme de douche. En fait, il est tout à fait possible que la pression d’eau soit basse. Vous avez peut-être malencontreusement fermé la valve jusqu’à un certain niveau, ce qui explique pourquoi vous ne recevez que des gouttes d’eau de votre pommeau de douche. 

La solution à ce problème est toute simple. Il suffit d’ouvrir entièrement la valve à eau pour augmenter la pression de la pomme de douche. 

4. La fuite d’eau cachée 

Une fuite d’eau non apparente est un véritable souci, car non seulement le débit d’eau du pommeau de douche est réduit, mais vous payez une importante facture d’eau sans être même satisfait. 

Face à une fuite d’eau cachée, il est impératif de faire appel à un professionnel pour détecter avec précision à quel niveau de votre installation de plomberie est-elle située. Ainsi, il pourra immédiatement limiter les dégâts et vous permettre de profiter de l’eau à haute pression dans la douche. 

5. Le dysfonctionnement du chauffe-eau ou de la chaudière

Parfois, la pression du pommeau de douche ne chute que si vous utilisez de l’eau chaude. Si tel est le cas, ne cherchez plus loin ! Votre chauffe est à la base du mauvais fonctionnement de la pomme de douche. Il se pourrait qu’il soit corrodé. Généralement, la corrosion du chauffe-eau et tout particulièrement de sa cuve en acier est due à la composition de l’eau. Dans certaines zones, elle est fortement concentrée en chlorure, en sulfate et en nitrate, des substances nuisibles aux parois de la cuve et qui peuvent même provoquer un percement du chauffe-eau. 

Lisez aussi :  Dremel : Comment rendre vos cisailles de jardin à nouveau tranchantes ?

Face à un tel problème, sollicitez les services d’un expert pour réparer le chauffe-eau ou la chaudière. 

Pouvoir profiter à bonne pression et à satiété de l’eau à la douche est un grand plaisir. Suivez alors ces recommandations pour passer de bons moments dans votre pièce d’eau. 

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general