Adoucisseur Culligan : que faut-il savoir avant d’en acheter un ?

Une eau, bien qu’étant en l’apparence propre, peut renfermer des milliers de bactéries et d’agents nocifs comme le calcaire. Boire une eau pure chez soi ne doit pas être un luxe. Heureusement, certaines solutions existent sur le marché pour pallier les problèmes liés à l’eau dure.

Parmi elles figurent les adoucisseurs Culligan, de plus en plus plébiscités. Toutefois, avant tout achat, sur quels critères se baser ?

La dureté de l’eau

Un adoucisseur d’eau a pour fonction de contrecarrer les conséquences dommageables liées à la présence du calcaire dans l’eau. Du fait de son danger pour les appareils électroménagers et l’organisme, se débarrasser du calcaire constitue une priorité. À ce titre, dans le choix d’un adoucisseur d’eau Culligan, il est capital de vous appuyer sur la dureté de l’eau à traiter. 

En effet, la dureté de l’eau n’est rien d’autre que sa teneur en calcaire. Celle-ci varie selon la quantité de calcium et de magnésium dissout contenue dans ladite eau. Il est alors primordial de déterminer avec précision celle-ci avant de pencher pour un modèle particulier d’adoucisseur d’eau. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour effectuer un test d’eau.

Notez à ce propos que la dureté de l’eau, encore appelée Titre hydrotimétrique (Th) et exprimé en degré français (°F), diffère d’une ville à l’autre. Par ailleurs, il peut arriver d’obtenir des taux différents au sein d’une même ville.

Lisez aussi :  Le lit banquette : une façon ingénieuse d'allier assise et coucher

De façon standard en revanche, une eau légèrement calcaire avoisinera les 15 °F et 20 °F, pendant qu’une eau calcaire se situe dans la fourchette de 25 à 35 °F. C’est en fonction du résultat obtenu et des diverses performances des adoucisseurs que vous pourrez pencher pour un modèle ou un autre.

La capacité de l’adoucisseur 

Liée à la dureté de l’eau, la capacité de l’adoucisseur doit être déterminée en fonction d’elle. Avant de choisir votre adoucisseur d’eau Culligan, intéressez-vous à sa consommation en eau. Évidemment, celle-ci est intimement liée au nombre de personnes formant votre ménage. Les besoins en consommation d’eau d’un adoucisseur pour 1 personne seront, naturellement, de loin inférieurs à ceux de 5 personnes. 

Pour résumer, la capacité de votre adoucisseur d’eau est fonction de la dureté de l’eau, mais aussi de votre consommation journalière. La capacité d’eau d’un tel appareil est exprimée en litres. En vous appuyant sur vos anciennes factures d’eau, vous pourrez alors aisément déterminer votre consommation journalière moyenne et la bonne capacité pour votre adoucisseur d’eau. 

Pour un ménage de 4 personnes avec un Th de 20 à 25 °F à traiter, l’adoucisseur d’eau Culligan doit avoir un réservoir d’environ 10 litres. Si ce taux de concentration s’élève de 40 à 45 °F (eau très calcaire), un réservoir de 10 litres ne suffira qu’aux besoins de 2 personnes. Vous trouverez en ligne différents tableaux récapitulatifs du dimensionnement des adoucisseurs d’eau. 

Le type d’adoucisseur

Une fois que vous avez bien cerné ces deux premières données dans le choix d’un adoucisseur d’eau, vous pourrez vous pencher sur le modèle à choisir. Selon votre besoin, vous avez le choix entre deux types d’adoucisseurs d’eau.

Lisez aussi :  Comment trouver un bon serrurier ?

Adoucisseur avec résine

Comme son nom l’indique, ce type d’adoucisseur renferme une résine qui favorise l’échange d’ions. Dans les faits, l’eau transite par la résine (chargée en sel) puis capture le calcium et le magnésium, libérant en substitution des ions de sodium, jusqu’à saturation.

Une fois votre résine saturée, il faudra la régénérer depuis le réservoir prévu à cet effet. Avec un entretien peu exigeant (2 à 3 fois par an), les adoucisseurs d’eau avec résine sont très efficaces.

Adoucisseur d’eau sans sel

Ce système repose sur un fonctionnement électromagnétique. En effet, les adoucisseurs d’eau sans sel se contentent de changer la polarité des éléments contenus dans l’eau afin de réduire les dépôts.

Concrètement, ce dispositif anticalcaire ne modifie pas le Th de l’eau. Il présente par contre l’avantage d’être écologique et de ne point nécessiter un ravitaillement en sel. Avec des opérations de maintenance ou d’entretien quasi inexistantes, ce modèle plaît à de nombreux acheteurs.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general