Bricolage

Quel matériau utiliser pour construire un poulailler ?

Pour un élevage de volaille efficace, se doter d’un poulailler constitue un préalable indispensable. Il existe, à cet effet, plusieurs matériaux de construction utilisables. La question qui se pose donc est celle du matériau approprié à votre ouvrage.

Construire un poulailler en utilisant le bois

Le bois est un matériau qui donne la possibilité de construire son poulailler soi-même. On peut s’en servir pour réaliser différentes parties de l’abri. Il peut être utilisé pour faire le toit, le plancher, la porte et même les murs. Il est très facile à tailler ce qui permet de donner la forme que l’on souhaite au poulailler. Découvrez, sur ce site, plus d’info sur la construction d’un poulailler fait maison en utilisant du bois.

Les avantages de l’utilisation du bois pour la construction d’un poulailler

Le premier avantage du bois est son aspect écologique. Le bois est naturel ce qui rend son utilisation exempte d’impacts négatifs sur l’environnement. De plus, on peut facilement le recycler. Il est également économique, car il ne coûte pas trop cher. Ce qui fait la particularité du bois, c’est sa capacité à être un bon isolant. Lorsqu’on opte pour ce matériau, on a le choix entre construire une cage mobile et une cage fixe pour les poules.

Les inconvénients de la construction d’un poulailler en bois

Se servir du bois pour bâtir un poulailler ne garantit pas leur sécurité. Il est très fréquent de faire face à des problèmes tels que :

  • L’infiltration de l’eau
  • La facilité d’accès des prédateurs
  • La fragilité de la structure
  • L’invasion des rongeurs.

Par ailleurs, il faut noter que le poulailler en bois ne résiste pas durant une longue période. Il arrive très souvent qu’on assiste au vieillissement de la matière après une saison de pluie. Un autre inconvénient de l’utilisation de ce matériau est sa facilité à succomber à des catastrophes naturelles. Lors d’un incendie, un poulailler en bois brûle rapidement et ceci met les poules en danger.

Un autre point faible est la présence des poux rouges et autres bestioles dans des coins du poulailler. Les caractéristiques de ce matériau leur permettent de se développer alors qu’ils sont nuisibles aux volailles.

L’entretien du bois

Pour le bien-être des poules, il faut entretenir le bois afin de se débarrasser des poux rouges. Pour éliminer les parasites sans causer du mal à ces créatures, on doit utiliser du sodium et de l’eau savonneuse pour désinfecter leur refuge. Lorsque le bois est sale, le meilleur moyen pour le laver, c’est d’utiliser du savon noir.

Le bois est une matière vivante. Pour éviter qu’il pourrisse très vite, il faut le traiter. Avoir recours à une lasure est un excellent moyen de protection de son poulailler en bois. Il faut également renouveler la matière après deux ans d’utilisation.

Construire un poulailler en utilisant du béton

Construire un poulailler avec du béton permet de les sécuriser. Contrairement au bois, cette matière est solide et il est difficile d’avoir des intrusions de prédateurs dans le poulailler. Un abri fabriqué avec ce matériau est également connu pour avoir une longue durée de vie. Les poules sont protégées contre l’humidité et elles sont au chaud pendant l’hiver.

Lorsque l’on est bricoleur, il est possible de construire le refuge soi-même. Ceci évite de dépenser beaucoup d’argent. Les caractéristiques du béton permettent de protéger les poules contre des maladies respiratoires. De plus, elles sont protégées des poux rouges et d’autres bestioles. Il faut également noter que le béton est un produit inflammable.

Les inconvénients d’un poulailler en béton

Le béton n’est pas un assez bon isolant comme le bois. De plus, on remarque que lorsqu’il y a de l’eau dans le poulailler, elle tarde à s’évaporer. Cela perturbe les poules étant donné qu’elles ont besoin d’un environnement sec.

Si l’on souhaite faire des économies, ce n’est pas un matériau qu’il faut utiliser pour faire un poulailler. De plus, il pollue l’environnement en raison de ses composantes. Lorsqu’il n’est pas bien entretenu, il donne un aspect délabré très rapidement et ce n’est pas esthétique.

Entretien du béton

Pour rendre le béton propre, il faut se servir d’une éponge ou d’un balai-brosse trempé dans de l’eau tiède. Il faut ensuite y ajouter du savon, du liquide de vaisselle ou du bicarbonate de soude pour plus d’efficacité. Quand on finit de le laver, on rince la surface et on la sèche à l’aide d’une serpillière.

Construire un poulailler en utilisant le parpaing

Le parpaing est un matériau très solide. On ne craint aucune invasion des prédateurs et les volailles ne risquent pas d’être perturbées par des poux rouges. Le poulailler en parpaing est également connu pour durer longtemps surtout lorsqu’on fait bien les fondations. En construisant une basse-cour avec ce matériau, l’on est serein par rapport à la sécurité de ses animaux.

Les inconvénients de l’utilisation du parpaing pour la construction de son poulailler

Ce matériau n’est pas très écologique, parce qu’il est fait à base de ciment. De plus, il n’est pas un très bon isolant thermique. Bâtir un poulailler avec du parpaing est très coûteux. L’autre point négatif est qu’il ne résiste pas bien à l’humidité et cela conduit à l’apparition des moisissures.

Le bois, le béton et le parpaing sont les matériaux les plus utilisés dans la construction des poulaillers. Chacun de ces matériaux présente non seulement des avantages, mais également des inconvénients qu’il faut prendre en compte en choisissant. Pour garder les poules en bonne santé, il existe également des astuces pour entretenir ces matières.

Quel matériau choisir alors ?

Le premier critère pour décider du bon matériau est sans doute la confrontation des avantages et inconvénients de chaque matériau. Ces éléments constitueront d’ailleurs des indices pour déterminer si les modèles disponibles sur le marché correspondent à vos objectifs.

Pour faire votre choix, prenez compte, entre autres, votre budget, l’espace dont vous disposez et les caractéristiques dudit espace. Le type d’élevage que vous désirez faire est aussi à prendre en compte. S’il s’agit d’un but exclusivement domestique, les besoins diffèrent nécessairement du cas où vous viseriez un but commercial. En cas de doute, n’hésitez pas à recourir à l’assistance d’un professionnel.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general