Idées Déco, Aménagement, Bricolage Jardin
Jardin

Quand et comment tailler les haies de votre jardin ? 

Utiles pour plusieurs fonctions, les haies protègent des vents dominants, peuvent masquer un élément de jardin comportant un défaut, ou se prémunir du vis-à-vis. Or, votre haie commence à devenir trop imposante et vous ne savez pas comment vous y prendre pour réduire sa taille ? Découvrez quelques astuces dans cet article.

Quels équipements pour tailler les haies ?

La première chose à faire avant de tailler votre haie est de s’équiper, afin de se protéger. Voici une liste non exhaustive des équipements :

  • Les gants demeurent un indispensable en matière de sécurité. Ils permettent d’éviter le contact direct avec certaines maladies.
  • Un casque, comprenant la visière et l’anti-bruit, essentiels face à la poussière et les fortes sonorités.
  • Les chaussures de sécurité, on n’est jamais trop prudent.

Côté matériel, vous pourrez utiliser, au choix :

  • Un taille-haie électrique. Moins puissant qu’un taille-haie thermique, le taille-haie électrique se trouve, par conséquent, moins sonore et plus écologique que ce dernier. Par contre, le câble électrique pourra gêner vos mouvements, ce pourquoi il est conseillé de le poser sur l’épaule, afin d’éviter toutes déconvenues. Dans ce cas, préférez un taille-haie thermique, ou sur batterie disposant d’une bonne autonomie.
  • Un taille-haie thermique. Plus sonore, plus lourd aussi, et globalement plus chère. Par définition, puissant et robuste, il coupe de grosses branches et pendant longtemps. Le taille-haie thermique est adapté aux gros travaux d’entretien d’espaces verts.
  • Un taille-haie sur batterie. Écologique et peu sonore, il est moins puissant que le taille-haie thermique, mais aussi moins chère. Nécessite de recharger la batterie de temps à autre.
  • Un taille-haie sur perche, ou pour compenser, soit un escabeau, soit un échafaudage pour atteindre la hauteur de votre haie.
  • Une cisaille. S’il s’agit d’une petite haie ou d’un arbuste, elle fera sans doute l’affaire.
  • Un sécateur, généralement pour les finitions. Pour les haies à grandes feuilles, un coup de sécateur à la fin est requis pour que les feuilles coupées en deux évitent d’affaiblir les plantes.
Lisez aussi :  Monstrera Deliciosa : tout savoir sur cette plante

Vous l’aurez compris, selon le type de haies, vous adapterez votre matériel. Mais il est fortement recommandé de prendre ses précautions avant de s’y lancer, et d’adopter une vigilance extrême…

À quelles périodes de l’année tailler les haies ?

Entretien haie

Une haie régulière peut-être taillée jusqu’à 3 fois dans l’année. En revanche, il est proscrit de tailler vos haies entre le 15 mars et le 31 juillet, période de nidification et de reproduction des oiseaux. En effet, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) interdit formellement aux jardiniers de tailler leurs haies et de procéder à l’élagage de leurs arbres durant cette période, afin de favoriser la biodiversité. Alors, si votre haie se néglige durant ce temps, une taille légère engage de s’assurer qu’il n’y ait pas de nids d’oiseaux présents dans la haie ou l’arbuste.

À partir de mi-février et jusqu’à la fin du mois, avant la floraison, les haies ne comportent pas encore de sève. De ce fait, pour optimiser la croissance des arbres et arbustes qui la composent, taillez-les durant le Printemps, moment opportun avant la repousse.

Comment s’y prendre pour tailler les haies de votre jardin ?

Si une haie est normalement taillée en forme droite, ce n’est pas seulement pour des raisons de simplicité ou d’esthétique, mais surtout parce que cette forme densifiera plus rapidement la haie.
Dès lors, il existe de nombreuses techniques de tailles, mais seulement deux manières d’aborder votre haie :

La taille verticale

Lorsque vous désirez tailler les haies, il vous sera prodigué de commencer par les côtés, en effectuant un mouvement circulaire avec votre outil. Le tout, en évitant de solliciter le dos. La partie basse de la haie étant généralement moins fournie en feuillage ou en branches, veillez à ne pas y rentrez votre lame, ce qui pourrait dénaturer votre haie.

Lisez aussi :  Quelles fleurs est-il possible de planter l’hiver ?

La taille horizontale :

Pour le dessus de la haie, la taille s’effectue à l’horizontale. Dans ce cas, il vous faudra positionner le taille-haie en l’inclinant légèrement (10° maximum) dans le sens du mouvement. Secouez les branches et ratissez ensuite le tout pour enlever les feuilles et les branches restantes.

Exemple avec les haies de thuyas : Comment les tailler ?

Toutes les haies ne se valent pas, mais le thuya s’avère être l’une des plus répandues. Afin de tailler les haies de thuyas, la période idéale semble être la fin de l’été, au moment où la sève commence à descendre, ce qui entraine un ralentissement dans la croissance des thuyas. En revanche, tailler au printemps favorisera la pousse de cette catégorie de haies persistantes.

La réglementation, quant à elle, reste la même. Une haie de thuyas ne doit jamais dépasser deux mètres de hauteur. Enfin, les thuyas étant considérés comme très toxiques, il est possible qu’ils provoquent des réactions allergiques cutanées. Voilà, entre autres, pourquoi le port de gants est préconisé. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que ses feuilles trop acides annihilent toute vie végétale à ses pieds…

Quelle hauteur de haie et quelle distance avec le voisin ?

Le code civil prévoit 50 cm de distance avec la limite de propriété pour des plantations qui ne dépassent pas 2 mètres de haut. À l’inverse, pour des plantations dépassant cette taille-là, 2 mètres de distance avec la délimitation de terrain seront exigés. En cas d’entretien partagé entre les deux propriétaires ou locataires de la parcelle, n’hésitez pas à vous référer à l’article 667 du code civil sur la mitoyenneté.

Lisez aussi :  Les outils à avoir pour débuter en jardinage

Pour l’implantation, la première étape est de se renseigner auprès de votre mairie pour savoir si un plan local d’urbanisme est déjà mis en place. S’il n’existe pas de réglementation locale, veillez à implanter de sorte à ne pas être contraint d’aller chez le voisin lors de chaque taille de haie. Autrement dit, laissez un espace suffisant avec la limite de terrain pour planter votre haie.

Comment se passe l’entretien ?

Comme dit précédemment, Automne demeure généralement la période la plus favorable pour planter, alors que le sol est réchauffé, mais aussi un gain de temps pour l’entretien l’été suivant. Car, plus tôt la plante sera en terre, moins elle aura besoin d’eau en saison chaude. En permettant aux jeunes plants de se ramifier un maximum pour que la haie soit fournie, vous vous engagez à effectuer un entretien annuel régulier.

L’entretien de la haie

L’entretien de la haie 1 à 2 fois par an permettra de garder une forme régulière. Chacune comportant des spécificités différentes. Par exemple, pour un arbuste à floraison estivale comme le troène, ne taillez pas au Printemps sinon vous n’aurez plus de fleurs. Selon les régions, la repousse sera également différente et nécessitera plus ou moins d’entretien. Ceci dit, il existe des haies sans besoin d’entretien. Pour cela, renseignez-vous sur les différents types de haies.

L’entretien de votre matériel

Enfin, tout comme la haie, un entretien de votre matériel est nécessaire une fois que la taille bat son plein. Graissage et lubrifiant pour taille-haie demeurent indispensables à votre matériel. L’alcool à bruler est régulièrement utilisé pour éviter la transmission de maladies. À la fin, n’oubliez pas de sécher les lames de vos outils.

Maison de génie
Logo
Enable registration in settings - general